Historique de la société DBG Décolletage

En 1872, Célestin Dubourgeal décide de passer du statut de "Paysan horloger", comme c'était le cas pour beaucoup de fermes de la région de Cluses, au statut d'horloger. Il embauche plusieurs compagnons et l'entreprise " DUBOURGEAL & FILS " est créée.

Situé au bord d'un petit torrent, il installe une turbine pour produire sa propre électricité, dès la fin des années 1800. Avec la guerre de 1914, l'entreprise se tourne vers le décolletage, et dans les années qui suivent, se spécialise dans les pièces et accessoires de pulvérisation pour la vigne. En 1948 elle prend le nom d'établissement D.B.G. (Dubourgeal-Bourgeaux-Guillermin) et poursuit son développement, axé sur toutes les pièces à base de cuivreux (robinetterie, équipements életriques...) Dès 1977, c'est l'arrivée de la première commande numérique, suivie en 1978, d'un des tout premier tour "4 axes" installé en France. Avec, bien entendu, une grosse diversification au niveau des matières usinées, des tailles de séries et des secteurs d'activité.

En 1998, un deuxième site est créé, au Mont-Saxonnex pour installer l'ensemble du parc CN. En 2011, l'entreprise quitte le Mont-Saxonnex, pour regrouper ses 2 sites à Scionzier. Sentimentalement, le virage est difficile après 140 années passées au bord du torrent et près des cimes. La société a eu un long parcours, qui ne fut pas toujours facile, en traversant plusieurs crises, dont la dernière qui remonte en 2009. Mais elle a su s'adapter et se moderniser suivant les époques pour évoluer avec son temps, et participer au développement de l'industrie du décolletage dans la région. Avec, entre autres, la formation de nombreux apprentis qui ont, pour certains, pu "monter" leur propre entreprise. C'est maintenant la 6ème génération, qui ambitionne d'allier un savoir faire ancestral et les nouvelles méthodes et technologies de pointes pour vous servir dans les meilleurs conditions.